Pourquoi envisager une année "Pré PACES" ?

Depuis la réforme des études médicales en 2010, 15 % des étudiants ayant obtenu les moins bons résultats à l'issue des épreuves du premier semestre sont exclus et ne peuvent pas redoubler. Pour tenter à nouveau leur chance, ceux-ci devront valider au minimum 90 crédits dans une autre formation conduisant au grade de licence, soit dix-huit mois plus tard.

A la fin du 2ème semestre, ce sont les étudiants dont le rang est supérieur à 3 fois le numérus clausus qui sont éliminés et non autorisés à redoubler, ce qui correspond environ à la moitié des étudiants. Ils ne seront autorisés à se réinscrire ultérieurement en PACES qu'après avoir validé 60 crédits dans une autre formation conduisant au grade de licence.

Il faut aussi savoir que le concours de la PACES ne peut être présenté que deux fois.

Ainsi à Toulouse, sur les 100 élèves admis en deuxième année de médecine et en école de kinésithérapie sur chacun des sites de la faculté, environ un tiers sont des étudiants primants et deux tiers des doublants. Il en découle que près de 250 redoublants doivent se réorienter après deux années d'études. Le redoublement ne garantit donc pas la réussite au concours.

La Pré PACES, pour qui ?

  • Les bacheliers titulaires du Bac S qui ne se sentiraient pas prêts à suivre les enseignements et le rythme de travail de la faculté de Médecine, directement après la classe de Terminale et qui voudraient mieux se préparer à aborder la PACES avec de réelles chances d'être admis ;
  • Les étudiants en réorientation ;
  • Les étudiants titulaires d'un baccalauréat autre que S

Contenu et organisation de la Pré PACES

La Pré PACES traite intégralement le programme de la PACES sans être inscrit à la Faculté et donc sans prendre le risque d'être éliminé trop tôt. Elle vise de plus à acquérir la méthodologie indispensable et à s'habituer à un rythme de travail extrêmement soutenu pour réussir ce concours hautement sélectif.

Le programme de PACES est particulièrement dense et complexe, il nécessite, pour la plupart des étudiants, beaucoup plus de temps à être assimilé que n'en accorde l'année universitaire, ce qui explique le taux de redoublement et d'exclusion de la première année de faculté.

Les élèves qui sortent de Terminale sont confrontés à des matières compliquées et totalement nouvelles, telles que la biochimie, les bio-statistiques, l'histologie, la biologie du développement et de la reproduction, la biologie moléculaire, la physiologie ou encore l'anatomie. Les modalités du concours, presque exclusivement sous forme de QCM auxquels ils n'ont jamais été préparés, est la cause majeure de l'importance du taux d'échec des étudiants «primants ».

La Pré PACES permet de s'imprégner de ces nouvelles connaissances et de les comprendre, tout en se confrontant à de nombreux QCM chaque semaine. Les étudiants de la Pré PACES gagnent en confiance, ils travaillent sereinement tout en se familiarisant avec les QCM, épreuves reines du concours de PACES. Ils augmentent ainsi leur capacité de travail qui doit atteindre les 60 heures hebdomadaires.

De plus, contrairement à la faculté, les étudiants bénéficient d'un cadre scolaire dans des groupes de 25 étudiants maximum, bien loin des 400 étudiants d'un amphithéâtre saturé à la faculté. Un encadrement permanent par une équipe de professeurs spécialisés est disponible pour les accompagner et pour répondre à toutes leurs questions.

Ainsi, l'année suivante en PACES, les étudiants issus de la Pré PACES, grâce au soutien assuré par Prépa Vidal aux étudiants inscrits à la faculté, peuvent approfondir et optimiser leurs connaissances déjà acquises en Pré PACES (au lieu de les découvrir) et se fixent pour objectif leur assimilation parfaite et la réussite au concours.

Enseignements

La progression pédagogique de la Pré PACES est celle de la Faculté. Le programme abordé est strictement identique et le calendrier annuel se cale sur celui de l'université.

Les enseignements commencent début septembre et permettent d'aborder le programme du premier semestre jusques au mois de décembre.

Un premier concours blanc portant sur les matières du premier semestre est organisé en novembre et un deuxième au mois de janvier.
Les enseignements du deuxième semestre se déroulent du mois de janvier au mois de mai. Le concours blanc sur les matières du deuxième semestre est organisé dans le courant du mois de mai.

Les étudiants bénéficient de vacances scolaires (Toussaint, Noël, Février et Pâques) permettant des temps de repos et de révisions (ce qui n'est pas le cas lorsqu'ils sont en faculté).

Les effectifs sont limités à vingt-cinq étudiants par classe ce qui favorise les interactions avec les professeurs.

Horaires des cours

Les étudiants ont cours tous les matins de 8h30 à 12h30 du lundi au vendredi.

Les cours sont complétés par des séances de travaux dirigés trois après-midi par semaine (de 14h à 18h) qui permettent de réaliser de nombreux QCM dans l'esprit du concours. Ces T.D. sont clôturés, à chaque séance par une correction systématique assurée par les enseignants. Ils permettent ainsi de maîtriser parfaitement la technique des QCM et d'en déjouer les nombreux « pièges ».

Les enseignements et T.D. sont complétés par des contrôles continus hebdomadaires de 4 heures, effectués à la Prépa Vidal dans les conditions exactes du concours.

Le planning des organisé pour laisser à l'étudiant une demi-journée libre pour ses obligations personnelles : sport, activités culturelles, santé…

Trois concours blancs annuels correspondant aux échéances de la Faculté (en novembre, en janvier et en mai) sont aussi organisés selon les modalités très spécifiques du concours.

Le volume horaire annuel représente 1050 heures de cours, travaux dirigés et contrôles.

Cas particulier des futurs masseurs kinésithérapeutes