30% de réduction*

Pour les candidats ayant obtenu
Mention "Très Bien" au Bac

(15% pour une mention "Bien")

Cours de soutien

Plannings des 3 facs en ligne

Maraichers Purpan Rangueil

15 élèves par groupe

Maximum


Interview de Margaux Maréchal, étudiante en PréPACES

Margaux Maréchal, étudiante en PréPACES, a gentiment accepté de répondre à nos questions où elle nous parle de sa passion pour la Gymnastique Rythmique.

1. Pouvez-vous vous présenter ? (prénom, nom, formation, parcours…)
Je m'appelle Margaux Maréchal, j'ai fais un BAC ST2S que j'ai eu mention bien

2. Qu’est-ce qui vous a poussé à choisir cette formation en PréPACES ?
Venant d'un BAS ST2S je me voyais mal aller directement en PACES comme il me manquait des notions en maths et physique surtout. Donc j'ai préféré me préparer pendant cette année pour être d'attaque pour l'année prochaine. Je ne regrette pas du tout mon choix, j'ai pris pas mal d'avance pour l'année prochaine.

3. Pouvez-vous nous parler de votre activité sportive ?
La gymnastique rythmique et sportive est un sport qui mêle danse et gymnastique. Elle se pratique avec 5 engins : ballon, ruban, corde, cerceau et massue. On peut le pratiquer en individuel, duo, ou en équipes (de 4 à 6 personnes). Les enchaînements durent 2m30, c'est une discipline très exigeante, mais peu connue encore, et c'est un des rares sports qui est exclusivement féminin.

4. Depuis combien de temps la pratiquez-vous ?
J'ai commencé à pratiquer la GRS à l'âge de 8 ans, et depuis je n'ai jamais arrêté.

5. Pouvez-vous nous en dire plus sur votre parcours et votre niveau ?
A partir de la 6ème donc quand j'avais 11 ans, c'est l'âge à partir duquel on peut commencer à concourir pour se qualifier pour le championnat de France. Avant cet âge les compétitions restent à l'échelle régionale. Donc j'ai gardé la même équipe pendant 7 ans, elle a changé cette année, et on a beaucoup évolué, on a été 2 fois championnes de France en excellence 2 et nationale 3 (ce sont différentes catégories). Actuellement je suis nationale A, c'est la catégorie la plus haute, et nous avons été deux fois vices championnes de France dans cette catégorie.

6. Pendant cette année, comment avez-vous réussi à concilier vos études en PréPACES et votre passion ?
Ça a été plutôt compliqué et fatigant, ca demande pas mal d'organisation et de la motivation. J'ai un entrainement de 2h en semaine et un de 3h30 le samedi et parfois des stages de 4h le dimanche mais c'est plus rare. Donc le week-end il faut savoir organiser son temps, et surtout ne pas le perdre. Il faut essayer d'en grappiller un peu partout. Mais le plus dur c'est de s'y remettre après les entrainements, surtout en semaine parce que avec la fatigue, se reconcentrer ça devient vite dur. Mais il faut s'accrocher, et en soit le sport me permet de décompresser j'en ai besoin, ça fait partie de mon équilibre.

7. Comment la pratique de ce sport vous a-t-elle aidé durant la formation ?
Oui et non. Oui, car ça permet de lâcher prise, de se défouler, de penser à autre chose. Ça oblige à s'organiser, et à ne pas laisser tomber. Et non parce que forcément, ça prend du temps et des fois avec la masse de travail qu'il y a c'est compliqué et ça fatigue d'autant plus.

8. Quelles sont les qualités et compétences communes à vos études et à votre activité sportive ?
Il faut savoir être rigoureux, patient, perfectionniste. C'est un sport qui demande pas mal de mental aussi, il faut pouvoir tenir 1 an en faisant qu’1 enchainement de 2min30 et y revenir toutes les semaines, travailler les moindres détails, faire et refaire pour que ce soit parfait. Et ça aide dans l'apprentissage de mes cours, pour toujours apprendre mieux. J'ai acquis forcément un grand esprit de compétition, qui me pousse toujours à vouloir faire mieux.

9. Comment comptez-vous continuer à combiner votre passion en même temps que vos études, par la suite ?
Alors l'année prochaine je vais diminuer mon nombre d'heures par semaine parce que je n'ai pas envie que ça influe négativement sur mes études. Donc je continuerai 2h par semaine histoire de décompresser et m'amuser un peu. Mais selon si j'ai ma PACES et selon la filière que je choisirai, je reprendrais plus tard.

10. Votre vie dans 10 ans…
Si tout se passe parfaitement j'ai envie de dire médecin, mais bon on ne sait pas peut-être que ce sera kinésithérapeute, pharmacien ou encore infirmière. Mais je serai aussi sûrement professeur de GRS, une fois que j'aurais définitivement arrêté, pour transmettre ma passion aux petites de mon club, ça me tiendrait beaucoup à cœur.

Inscription second semestre

Nos inscriptions pour le second semestre ont débuté, n'hésitez pas à mettre toutes les chances de votre côté avec nos cours de soutien!